Angoisses, comment les gérer au quotidien ?

par | 08/03/2022 | Astuces santé - bien-être

angoissesAngoisses, que faire quand ça t’arrive ? Comment s’en défaire ? Quels sont les outils pour les gérer ? D’où ça vient ? Comment apprendre à les gérer au quotidien ?

Haaa les angoisses, un grand challenge pour moi ces dernières années. J’ai appris à les gérer et surtout à m’en défaire. Je te partage mes astuces et mes expériences ici.

 

Tu ne te sens pas bien dans ton corps et dans ta vie ? Tu aimerais t'épanouir et être à l'aise au quotidien ? Souhaites-tu transformer tes expériences de vie, tes blocages et tes peurs ?

Le problème est que tu ne sais ni quoi faire, ni comment faire et encore moins par où commencer. Par évident de s'analyser et de changer les choses. Je le sais car je suis passée par là.

La bonne nouvelle, c'est que je suis en mesure de te guider sur ton chemin ! Je serais ravie de t'accompagner afin que tu réalises tes projets et que tu t'accomplisse.

Réserve ta place ici.
Mon seul objectif: trouver des solutions concrètes et te rendre autonome dans ton bien-être.

 

Définition des angoisses

Étant experte dans ce domaine, il y a pour moi plusieurs types d’angoisses. C’est comme le bon vin, plus tu t’y connais, plus il y a de goûts différents 😉

Chaque personne va vivre son angoisse à sa manière. De plus, la provenance de ses angoisses est diverse. Faisons un point ensemble.

Les familles d’angoisses selon moi:

  • La crise d’angoisse: elle dure quelques minutes et est intense. Tu as du mal à respirer, tu paniques, tu ne peux plus bouger ou presque. Et surtout tu as l’impression que tu vas y rester !
  • Les périodes basses: c’est le nom que je donne à mes périodes de déprime (parfois intense). Cela dure plusieurs jours: pas d’envie, pas de motivation, des idées noires, des questions existentielles et des doutes (beaucoup).
  • Le stress occasionnel: pour un rdv important, un timing serré, un travail à rendre, ce stress dure quelques heures voire plusieurs jours pour les grands stressés. Il peut te figer comme te stimuler.
  • Le stress quotidien: quand tu passes à un niveau où tu es stressé presque tout le temps et surtout le moindre évènement te stress. J’ai atteint ce stade à une période.

 

Que ça soit passager, routinier ou occasionnel, le stress et les angoisses ne sont pas bon pour ton corps et ton esprit sur le long terme.

 

Comment ça fonctionne ?

Que ça soit pour du stress ou pour des angoisses, l’humain fonctionne de la même manière.

Cette notion est liée à la peur. Au temps préhistorique, la peur, le stress te permettait de survivre. À l’époque, la montée d’hormones (le cortisol) stimulait ton organisme.

En effet, cette hormone permet de maintenir les fonctions vitales et de les renforcer pour entrer plus vite et plus fort en action. Elle « cache » donc tout ce qui n’est pas immédiatement nécessaire.

En pratique, ceci accélère ton coeur, ta circulation sanguine pour courir vite et alimenter tes muscles. Et elle coupe tes pensées parasites de ton cerveau, la partie néocortex. Seule l’amygdale reste active, le cerveau de la survie.

Sur le moment, tu remercies ton corps d’être aussi efficace. Une poussée d’adrénaline est parfois nécessaire dans certaines situations et notamment à la préhistoire car ta vie était en jeu.

À l’heure actuelle, les peurs sont pour la majorité fictives. Oui, tu stresses pour des évènements imaginaires qui se passent dans ta tête. Trop fort !!

Ton organisme réagit cependant comme si tu étais face à un lion affamé. Forcément ça ne fonctionne pas très bien et notamment sur le long terme.

En effet, ton organisme n’est pas fait pour supporter cet état de survie pendant longtemps. D’où le fait que tu puisses avoir des problèmes de santé petits ou grands.

 

La provenance de tes angoisses

Mais alors pourquoi stresses-tu ? Comment nous en sommes arrivés là ?

Notre mode de vie ayant changé au fur et à mesure du temps, ton organisme a évolué. Il s’est adapté au plus près de la réalité.

Cependant, le mode survie est resté activé par les différents évènements de l’histoire et du quotidien. Le changement s’est fait progressivement et donc nous nous sommes adaptés au fur et à mesure.

Ce que tu considères comme danger de mort a également évolué. Les câblages de ton cerveau restent tout de même équivalents ou presque.

La majorité de tes angoisses et de ton stress est lié à la peur de mourir. Oui, même le stress d’être à l’heure ! Si tu creuses honnêtement ce qui se passe en toi, tu pourras le relier à cette peur de mourir.

Bien sûr elle n’est pas réelle comme avec un lion affamé. Comment est-ce possible ? Ton cerveau ne distingue pas l’imaginaire du réel. Tout ce que tu imagines est donc réel pour lui et il réagit en conséquence.

Pour être plus exhaustif, voici les différentes provenances possibles:

  • blocage émotionnel
  • traumatisme
  • phobie
  • mémoire transgénérationnelle
  • souvenir douloureux enfoui
  • émotion refoulée
  • environnement non sécurisé

 

aureliethieb

 

Comment gérer tes angoisses ?

Nous sommes d’accord que suivant la provenance et la source de ton angoisse, les outils ne vont pas être les mêmes. Regardons ensemble le panel d’outils qui s’offre à toi.

Tu n’as plus qu’à choisir celui qui te parle le plus et tester. Et persévérer. Le 1er outil choisi ne sera peut-être pas le bon ou tu n’auras pas essayé assez longtemps. C’est ok, continue.

 

Faire un point de situation

Commence par identifier tes angoisses en te posant les questions suivantes:

  • Comment cela se traduit ? Des crises, des périodes, du stress constant ?
  • Combien de temps ça dure ?
  • Dans quelle situation ça arrive ? Avec qui ? Où ?
  • Dans la semaine, le mois, combien de fois cela arrive ?

 

Le fait d’avoir conscience de ton stress va déjà t’aider à le gérer. Le but ici est de mettre des mots précis sur ce qui se passe réellement. « Je stress » ou « j’ai des angoisses » est trop vague.

 

Trouver ta source

Un peu d’introspection est nécessaire pour cette étape. Pourquoi stresses-tu ? Quelles sont les raisons de tes angoisses ?

Pour t’aider, je t’invite à te rappeler de ta 1ère angoisse: Quand ? Où ? Avec qui ? Les évènements ?

Avancer sur la provenance, la source peut t’aider à débloquer un trauma, une émotion forte ou un souvenir désagréable. Comme tu revis plus ou moins cet évènement à chaque fois, si tu enlèves la racine, tes angoisses diminueront drastiquement.

Et si tu n’as pas de dates particulières, que c’est un sentiment général, tu peux te concentrer sur les sources actuelles. Qu’est-ce qui te déclenche aujourd’hui ?

 

Te faire accompagner

Étant donné ici que nous parlons de ton amygdale, ton cerveau de la survie, il est très rare d’arriver à te résonner toi-même. Passer de la théorie à la pratique est complexe dans ce cas de figure.

En effet, tu réagis en mode automatique, sans forcément t’en rendre compte dans les premières secondes. Car à partir du moment où ton amygdale se met en marche, elle coupe le cortex préfrontal (la partie pensante).

Le mieux est donc de faire appel à une tierce personne compétente pour t’accompagner: hypnose, thérapeute, sophrologue, psychologue, coach, ….

Choisis la méthode qui te convient le mieux et surtout avec un thérapeute avec qui tu te sens bien.

J’ai interviewé Emily, sophrologue certifiée sur ce sujet. Je te laisse la découvrir ainsi que sa méthode d’approche pour gérer les angoisses.

 

Modifier ton mode de vie

Si tu as des angoisses et du stress souvent, c’est peut-être que ton quotidien ne te correspond pas. Je t’invite à être sincère avec toi-même. Qu’est-ce qui ne te convient pas actuellement ?

Bien sûr, tu peux changer de mari, de boulot, de maison, d’enfants 😉 et aussi des éléments plus simples comme ton organisation, tes routines, ton alimentation, ton sommeil, …

Parfois les petits changements ont de grands impacts. Alors avant de tout plaquer pour tout recommencer regarde ce que tu peux changer au quotidien:

  • Te lever 10 min plutôt pour avoir le temps d’apprécier ton petit déjeuner
  • Arrêter de mettre des rdv entre les rdv et remplir ton planning
  • Penser lâcher prise au lieu de perfectionnisme
  • Décider de prendre 1h rien que pour toi dans la semaine
  • Déléguer les corvées, les trajets
  • Changer de moyen de transport

 

Il existe mille et une idées pour modifier ton mode de vie et ainsi diminuer tes angoisses et ton stress au quotidien. Bien sûr, cela ne fonctionnera quand essayant et en te convainquant que ça fonctionne.

L’état d’esprit est hyper important car tout se passe finalement dans ta tête.

 

Respirer

Oui, un des meilleurs exercices pour gérer angoisses et stress est la respiration. Quelques minutes pour respirer profondément suffissent à revenir ici et maintenant.

Tu peux prendre 3 grandes respirations profondes, faire de la cohérence cardiaque, respirer par le nez ou la bouche, méditer, te concentrer sur tes sensations corporelles en respirant, …

Là aussi, le choix est large. À toi de choisir la respiration et la façon de faire qui te correspond le mieux suivant tes situations.

 

Mon expérience

Depuis le collège, je suis stressée par les horaires. En effet, avoir une heure de rdv me stress car mon côté perfectionnisme ne souhaite pas arriver en retard. Question de vie ou de mort !! 😉

Et je ne te parle pas de la gestion des imprévus. J’étais capable de faire une crise d’angoisse quand un changement de planning s’opérait.

Avec le temps et de l’accompagnement j’ai d’abord fait un point sur ma vie: ce que je veux, ce que je ne veux pas. Et aussi sortir tous les évènements d’adolescentes qui me bloquaient.

Ensuite, j’ai changé ma façon de vivre en me respectant dans le processus. J’ai mis en place des routines, j’ai revu mon hygiène de vie (alimentation et sommeil notamment) et j’ai pris conscience de mon fonctionnement.

En m’acceptant et en acceptant ce stress, je le gère beaucoup plus facilement. Je le fais passer dans la partie du cortex et ainsi j’ai plus de pouvoir pour le gérer. Mettre en place des exercices devient plus facile.

Je suis loin du 0 stress au quotidien et pourtant je sens la différence. Avant j’avais des crampes d’estomac tous les mois avec des doigts qui saignent à longueur de temps. (je me grattais la peau sans m’en rendre compte).

Maintenant les crampes sont là max 2 fois par an et mes doigts me font peu souffrir. Tout arrive à qui s’est persévérer suffisamment.

N’attends pas la maladie grave pour agir. Commence dès maintenant.

 

 

Si tu as aimé « Angoisses, comment les gérer au quotidien ? », je t’invite à regarder ces articles:

 

 

 

C’était « Angoisses, comment les gérer au quotidien ? »

aureliethieb.com

 

Que ta vie soit équilibrée et joyeuse

Aurélie

 

PS: Pense à laisser un commentaire avec tes ressentis et tes astuces.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × cinq =

Archives