Gestion des émotions – Comment faire au quotidien ?

par | 01/02/2022 | Astuces santé - bien-être

gestion des émotionsGestion des émotions, comment s’y prendre dans la vraie vie ? Comment faire pour ne pas se laisser envahir ? Maîtriser ses émotions, est-ce possible ? Quels outils puis-je utiliser ?

Haa les émotions, vaste sujet surtout quand il s’agit de les « gérer ». Ici je te partage des solutions pratico-pratiques et des outils concrets. Belle découverte à toi de mes 6 étapes clefs et bien plus encore.

 

Tu ne te sens pas bien dans ton corps et dans ta vie ? Tu aimerais t'épanouir et être à l'aise au quotidien ? Souhaites-tu transformer tes expériences de vie, tes blocages et tes peurs ?

Le problème est que tu ne sais ni quoi faire, ni comment faire et encore moins par où commencer. Par évident de s'analyser et de changer les choses. Je le sais car je suis passée par là.

La bonne nouvelle, c'est que je suis en mesure de te guider sur ton chemin ! Je serais ravie de t'accompagner afin que tu réalises tes projets et que tu t'accomplisse.

Réserve ta place ici.
Mon seul objectif: trouver des solutions concrètes et te rendre autonome dans ton bien-être.

 

Gestion des émotions: Qu’est-ce qu’une émotion ?

Mettons tout de suite les choses au clair. Il existe seulement 6 émotions principales. Toutes les autres sont des dérivés. Pour plus de simplicité je m’appuierais donc essentiellement sur ses 6 émotions: joie, tristesse, dégoût, peur, colère et surprise.

Revenons à la définition du mot émotion. Il provient du mot français émouvoir. Il est basé sur le latin emovere, dont e- (variante de ex-) signifie « hors de » et movere signifie « mouvement ».

D’après ceci, la définition est donc naturellement:

  • Trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif
  • Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.

 

Une émotion est l’expression d’un sentiment profond dû à l’environnement extérieur. Elle permet au corps de réagir et ainsi d’évacuer ce sentiment fort.

 

À quoi ça sert ?

Justement, en tant qu’être humain, nous sommes considérés comme des êtres émotifs par rapport aux autres espèces. En effet, nous avons tout un panel d’émotions que nous vivons au quotidien.

Alors pourquoi ? Qu’est-ce que cela nous apporte ?

Quand tu as une émotion c’est que ton environnement extérieur t’envoie un message qui te fait réagir, qui te touche. Et c’est bon signe, cela veut dire que tu arrives à décoder, filtrer les informations avec ton monde intérieur.

Ceci reste mon point de vue. Pour moi, une émotion permet d’identifier les éléments extérieurs à garder ou à modifier. Plus tu seras à l’écoute de tes émotions, plus tu arriveras à adapter ton environnement.

Une émotion est simplement un signal pour te faire réagir et ainsi te sentir de mieux en mieux dans ton quotidien si et seulement si tu écoutes et tu prends en compte ses signaux.

aureliethieb

 

La gestion des émotions

J’espère que le premier paragraphe t’a aidé à y voir plus clair. Prendre conscience de ce qui se passe est déjà 70% du chemin parcouru. Bon maintenant passons à la pratique.

Quand on parle vulgairement de gestion des émotions, généralement on évoque le contrôle et la maîtrise de ses dernières car elles nous envahissent.

Pour moi, j’entends par gestion des émotions apprendre à les décoder pour adapter son environnement afin qu’elles ne reviennent plus aussi fortement et aussi souvent.

Tu ne pourras jamais anéantir et supprimer tes émotions au risque de ne plus être un humain conscient. Le mieux est donc d’apprendre à vivre avec car elles font la beauté de l’humanité (c’est mon avis).

Les émotions extrêmes à répétition ne sont jamais bonnes sur le long terme. Le corps humain n’est pas fait pour ça. Techniquement, il est capable de se mobiliser et d’évacuer une émotion en quelques minutes seulement.

Au vu de ça, voici mes outils et astuces pour « gérer tes émotions ».

 

1. En prendre conscience

Comme je te l’ai dit la première étape est de prendre conscience de ton fonctionnement lié à l’émotion qui t’embête. Plus tu seras précise, plus tu trouveras le moyen d’atténuer cette émotion rapidement.

Quelques questions donc à te poser pour t’aider à l’identifier. Le mieux est de faire émotion après émotion. Un pas après l’autre au risque de te perdre en chemin.

  • Quelle émotion est la plus forte chez moi en ce moment et qui me dérange ?
  • Quand est-ce que je ressens cette émotion: lieu, horaire, personne ?
  • À quel moment je ressens le plus fortement cette émotion ? Qu’est-ce qui la déclenche ?
  • Qu’est-ce qui se joue en moi à ce moment-là ? Comment je me sens ?
  • Décris tes sensations corporelles en lien avec cette émotion: où dans ton corps, couleur, forme, …

 

2. Vivre l’émotion pleinement

Nous l’avons vu précédemment, les émotions ont un rôle important dans ton quotidien et dans ton bien-être. Se couper entièrement de tes émotions n’est pas bon sur le long terme.

Ton corps a besoin d’évacuer le sentiment fort qu’il éprouve. Il ne peut pas garder ça au fond de lui au risque de le faire sortir autrement.

Mon premier conseil serait donc d’accueillir consciemment cette émotion et de la vivre pleinement. Pour cela tu peux utiliser la méthode du chronomètre.

En fonction de l’émotion que tu ressens, prends 2 min pour la vivre en mettant le chronomètre. Pendant 2 min tu as le droit de pleurer, crier, être en colère, rire fort, aller courir, …

Dès que le chrono sonne, hop tu changes de mode et tu laisses de côté cette émotion. L’objectif ici est de l’évacuer correctement et le plus vite possible afin de « retourner » à ton quotidien efficacement.

Si tu restes avec pendant 1 jour, 1 semaine, 1 mois ou plus, elle va se matérialiser souvent à des moments inappropriés !

 

3. Analyser après coups

Bien sûr une fois que tu es revenue à un état plus calme, tu vas pouvoir passer à l’étape 3. Quand tu vis une émotion, c’est ton amygdale qui s’exprime, ton mode survie.

Il est donc impossible dans ces moments d’analyser et de résonner. Ceci se fait donc après.

Je t’invite à te poser dans un endroit calme et à te remémorer le film. Le but ici étant d’identifier l’élément déclencheur. Tu peux te poser ces questions:

  • Quelle est la situation initiale ? Où es-tu ? Avec qui ? Que fais-tu ?
  • Comment tu te sens avant cette émotion ?
  • À quel moment tu sens cette émotion le plus fortement ? Qu’est-ce qui se passe ?
  • Quelle est cette émotion ? Comment la ressens-tu (sensations corporelles) ?
  • Quel est l’élément déclencheur ? Une phrase, un geste, de qui ?
  • Pourquoi cela te génère cette émotion ?
  • À quoi cela te fait penser qui est difficile pour toi ?

 

Plus tu auras identifié précisément ce qui te déclenche, ce moment où ton corps se sent en danger pour réagir vite et violemment, plus tu pourras trouver des actions à mettre en place qui soient adaptées.

 

4. Agir en amont

Tu ne peux pas changer ton comportement lorsque tu es dans l’émotion. Ton mode de survie a pris le relais et ton espace mentale est moindre. Pour gérer une émotion, le mieux est donc de mettre en place des éléments avant.

Le fait d’avoir identifié l’élément déclencheur et tout le film en amont dans les détails va te permettre de voir à quel moment tu peux réagir avant de basculer dans l’émotion forte.

Quand tu sens que tu vas sur le chemin de cette émotion, que peux-tu mettre en place ? un geste, une phrase, une pensée, un comportement, un ancrage, …

Le but est de ne pas aller dans l’émotion du tout ou pas dans les extrêmes. Je te rappelle que ressentir des émotions est sain.

 

5. Se faire accompagner

Parfois cette émotion est trop forte et intense pour réussir seule à la décoder et à mieux la vivre. En effet, cela arrive que ça fasse référence à des éléments difficiles du passé (conscient ou inconscient).

Le mieux ici est donc de te faire accompagner par un thérapeute, psychologue ou coach. Avoir un tiers peut réellement te faire prendre conscience de ce qui se passe et ainsi trouver de bonnes solutions pour toi.

En tout cas, je reste à ta disposition pour échanger sur le sujet.

Il existe également un outil spécifique, l’EFT. Je laisse Bolinna t’en parler en détails dans notre interview.

 

6. Encourager et ajuster

Alors oui, une fois ce processus mis en place en théorie sur le papier, le mieux est d’aller au coeur du sujet en vivant l’expérience.

Parfois les premières fois ne sont pas évidentes. En effet, ton corps a l’habitude de réagir comme ça depuis des années. Laisse-lui donc le temps de s’habituer à ce nouveau comportement et cette nouvelle façon de faire.

Focalise-toi sur les millimètres sur lesquelles tu as avancé. Progresse en douceur, persévère et félicite-toi. Il se peut qu’il y est besoin d’ajustements. Parfois la solution théorique n’est pas la même que la solution pratique.

C’est ok et même bon signe. Alors laisse-toi du temps.

 

Ouverture sur d’autres techniques

Il y a beaucoup d’outils dans plusieurs domaines. À toi d’aller chercher ce qui te convient le mieux. Si tu as beaucoup d’émotions fortes, peut-être que c’est un mieux-être global qui faut viser.

Chacun étant différent, à toi de voir ce qui te convient le mieux. Pour moi, le fait de me sentir mieux au quotidien, a diminué mes émotions extrêmes.

Véronique nous parle des outils qu’elle utilise dans sa pratique. Un moment très riche en sa compagnie.

 

À retenir sur la gestion des émotions

Une émotion n’est pas à bannir. Elle permet de mettre le doigt sur quelque chose qui te touche et qui est important pour toi. Elle est aussi là pour exprimer tes limites.

« Gérer ses émotions » est pour moi surtout un moyen d’en prendre conscience afin de trouver des solutions pour adapter son environnement. C’est un signe de changement et c’est top !

Tu ne peux pas te couper de tes émotions. Au mieux tu peux les refouler jusqu’à un certain point. De toute façon ton corps arrivera toujours à évacuer ton sentiment profond par un moyen ou par un autre.

Parfois cela révèle des éléments ancrés depuis plusieurs années, et il peut être compliqué d’y faire phase seule. Pense à te faire accompagner si besoin. Tu y gagneras.

Sois fière de tes émotions, cela montre que tu es en vie et que tu as des éléments importants qui te touchent. Ne les bannis pas car elles font de toi un être humain !

 

 

Si tu as aimé « Gestion des émotions – Comment faire au quotidien ? », je t’invite à regarder ces articles:

 

 

 

C’était « Gestion des émotions – Comment faire au quotidien ? »

aureliethieb.com

 

Que ta vie soit équilibrée et joyeuse

Aurélie

 

PS: Pense à laisser un commentaire avec tes ressentis et tes astuces.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 + trois =

Archives