Je pense trop, comment faire ? – 9 solutions pour gérer mes ruminations

par | 04/08/2021 | Avancer ensemble

je pense tropJe pense trop est une expression pour parler de nos ruminations. Tu as l’impression d’avoir le cerveau en ébullition ? Ton esprit ne s’arrête jamais ? Tu as 1 001 idées à la minute ? Impossible de stopper ton vélo mental ?

Ce n’est pas toujours agréable à vivre au quotidien et cela peut devenir problématique sur le long terme. Justement nous allons voir ensemble les solutions qui sont à ta portée.

 

Que veux dire « je pense trop » ?

Tous les êtres humains étant différents, cette notion peut être changeante d’une personne à l’autre. Eh oui, l’humain moyen a plus de 6 200 pensées par jour.
Ce qui fait environ 387 pensées par heures éveillées, soit 6 pensées à la minute, soit 1 pensée toutes les 10 secondes.

Wahou, tout le monde pense trop vu comme ça, non ? Notre cerveau est en effet conçu pour avoir diverses pensées. C’est grâce à elles que nous avons su évoluer et construire le monde qui nous entoure actuellement.

Bien sûr lorsque nous sommes fatigué, déprimé ou en surcharge mentale, ces pensées sont vus comme parasite. Heureusement ce n’est pas toujours le cas.

Oui, tu as l’impression de ruminer 24h /24h, or ce n’est pas vrai. Ta conscience fait une généralisation et ne retient que les éléments sur lesquelles tu te concentres. Plus tu te répètes que tu penses trop plus ton cerveau le met en avant.

Les personnes qui peuvent sincèrement dire qu’elles pensent trop sont les hauts potentiels. En effet, les connexions internes du cerveau ne sont pas tout à fait les mêmes qu’une personne lambda.

Les hauts potentiels ont donc plusieurs idées en même temps qui se construisent en parallèle et en arborescence. Contrairement aux autres qui ont des pensées linéaires, l’une après l’autre.

Si tu es dans ce cas ou que tu as des doutes je t’invite à te faire accompagner par un professionnel comme une psychologue. Qui dit cerveau différent, dit solutions différentes. En plus, tu n’as pas que ce tracas à gérer.

Pour les autres qui sont majoritaires, voici mes solutions à mettre en place pour calmer ton flot de rumination.

 

Comment gérer les ruminations ?

Alors peut-être que tu mets simplement trop ton focus dessus et que tu ne retiens que ça. C’est un premier élément et nous allons en voir d’autres.

À toi de tester et de choisir les outils qui te correspondent le plus. Rien ne t’empêche de changer au cours de ta vie. Aller, rentrons dans le vif du sujet.

 

1. Voir les avantages

Oui, j’avais envie de commencer par celle-là. Comme je te l’ai dit, plus tu penses que tu penses trop et que c’est mal, plus tu penses trop. C’est un cycle infernal.

Pour changer les choses, change ta vision sur tes pensées. Nous l’avons vu, c’est normal d’en avoir beaucoup, 1 pensée toutes les 10 secondes.

Regarde donc plutôt les avantages que cela te procure comme les bonnes idées que tu as pu avoir, ta gestion des évènements, le fait de ne rien oublier ou si peu, d’avoir cette force mentale et l’énergie que cela te donne.

Oui, tes pensées ne sont pas forcément mauvaises. Elles te servent au quotidien. Sans elles, tu ne serais pas toi et tu n’arriverais pas à faire autant de choses.

Amuse-toi à noter toutes les belles choses que tes pensées, tes ruminations t’ont apportées au cours de la journée. Apprécie le pouvoir de ton cerveau et concentre-toi sur ce qu’il t’apporte.

 

2. Avoir de belles pensées

Peut-être que tu te dis « je pense trop » car tes pensées sont déprimantes, stressantes et fatigantes. Eh si tu changeais les choses ?

Là aussi rien ne t’empêche de te concentrer sur tes pensées joyeuses, positives et motivantes. Le but n’est pas de te forcer à penser positif et bien de ne retenir que les belles pensées du jour.

Du même style que l’exercice précédent plus axé sur le contenu de tes pensées. Chaque jour note au moins une belle pensée comme la citation du jour. Elle représente ta journée.

Aller à l’extrême en ne pensant que positif n’est pas sain non plus. Essaye donc de trouver un équilibre.

 

3. Utiliser ta respiration

Nous ne pensons pas forcément à utiliser ce qui nous fait vivre pour nous sentir mieux. Respirer est naturel et pour la plupart d’entre nous sans effort.

Or la respiration permet plus que simplement nous garder en vie. Elle a un réel pouvoir sur notre corps et notre esprit, alors utilisons-la.

Dès que tu sens que tu rumines trop, que tu pars dans ton flot de pensées, focalise-toi sur ta respiration. En fermant les yeux ou non, à n’importe quel moment, concentre-toi sur ton inspiration et ton expiration.

Cela peut être au travail, en train de discuter entre amis, au repas familial, le soir dans ton lit, … Ni vu ni connu tu prends conscience de tes pensées et tu bascules sur ta respiration.

C’est ce qui se passe en méditation. Tu peux donc aussi méditer. Plus tu pratiqueras la méditation ou la respiration en pleine conscience, plus tu soulageras ton mental et tes pensées.

Alors, n’hésite plus, respire !

 

4. Mettre ton corps en mouvement

L’exercice précédent se fait la majeure partie du temps en statique. Or certaines personnes ou dans certaines situations, cela ne suffit pas. Tu peux donc aussi utiliser ton corps.

La sophrologie, le yoga, le qi-gong ou toutes activités similaires sont des pratiques connues qui allient les mouvements du corps et la respiration. Ils permettent ainsi de te concentrer sur ton physique au lieu de ton esprit.

Ces activités ont plusieurs bienfaits tant physiques que mentaux. Il est nécessaire de te concentrer à la fois sur tes mouvements et ta respiration. Ainsi, tu n’as plus d’espace pour ruminer.

Cela peut également t’aider à gérer tes émotions, tes ressentis et améliorer ton bien-être en général. Tente l’expérience et adopte-la.

 

5. Évacuer les pensées

Les solutions précédentes étaient plutôt pour penser à autre chose, pour arrêter de penser. Or parfois cela ne suffit pas. En effet, qui dit pensées, dit émotions. Stopper le flot de rumination ne permet pas de stopper les émotions ressenties.

Dans ce cas, le mieux à faire est de les évacuer, de sortir les pensées et les émotions qui vont avec. Cela peut se traduire par de l’écriture, du chant, crier, pleurer ou parler.

N’hésite pas à tenir un journal pour t’exprimer librement, à écrire des lettres aux personnes qui t’entourent sans forcément les envoyer, à t’inscrire à un cours de chant, à pleurer sous la douche, à crier dans ta voiture ou à parler avec tes amis.

Ou autre chose qui t’aident à sortir tes pensées et les émotions associées. Plus tu le feras, plus tu te sentiras libre et tu auras cette sensation de gérer tes ruminations.

Et n’oublie pas que la clarté vient de l’action. Parfois il faut simplement passer à l’action et arrêter de penser.

 

6. Se concentrer sur autre chose

Dans la même idée, tu peux aussi faire une activité qui t’inspire comme du sport, écouter de la musique ou en faire, ou pratiquer une activité manuelle.

Je sais que parfois me concentrer fort sur quelque chose permet à mon cerveau de lâcher un peu mes pensées et de trouver des solutions. Ce lâcher prise permet d’être créatif.

C’est le principe du quand tu ne cherches pas quelque chose tu le trouves et au contraire quand tu cherches un truc, impossible de mettre la main dessus. Lâcher permet d’avancer.

Aie le réflexe de faire ta passion quand tu as un problème qui te prends la tête.

 

7. Diminuer ta charge mentale

Ta sensation de penser trop vient peut-être du fait que ta charge mentale est conséquente. Du coup, à la moindre pensée en plus, c’est l’overdose.

Si c’est ton cas, il est peut-être temps pour toi de revoir ton organisation et tes priorités. Tu n’es pas un super héros et bien un humain. Tu ne peux pas tout faire, tout le temps.

Ce n’est pas forcément facile à entendre, je le sais bien. Te focaliser sur ce qui est vraiment important pour toi et de lâcher le reste va vraiment t’aider à te sentir mieux.

Apprends à déléguer, à dire non, à mieux t’organiser et à lâcher prise sur certaines choses. Commence par de petites choses et avance progressivement à ton rythme. Tu peux le faire.

 

8. Gérer ton stress

Le stress est très puissant et peut te mettre dans des états incroyables comme ruminer des choses inutiles et sans intérêt. Apprendre à gérer ton stress est donc une clé pour diminuer tes ruminations.

Oui, c’est bien connu, quand tu stress, tu as tendance à te faire des films, à imaginer tous les scénarios possibles et donc à penser trop.

La plupart des exercices précédents peuvent t’aider à gérer ton stress. Sinon penses aux plantes, à la lithothérapie, aux huiles essentielles, à la cohérence cardiaque ou toute autre chose qui pourrait t’aider.

Il existe des dizaines de solutions pour apprendre à maîtriser ton stress et ainsi diminuer tes ruminations liés à ça. Ne t’en prive pas. Essaye des éléments et trouve le truc qui fonctionne pour toi.

 

9. Faire appel à un pro

Si tes pensées restent malgré tout prenantes et ingérables ou que tu as des pensées noires, alors va voir un professionnel pour t’aider et t’accompagner.

Ce n’est pas grave et ça arrive à des gens bien. Cependant tu ne peux pas rester dans cet état. N’aie donc pas honte d’aller voir un psy ou un coach.

Lui aura des outils spécifiques et surtout pourra comprendre le problème de fond et enfin le résoudre. Seul c’est très compliqué de s’introspecter et d’avoir une vision précise sur notre propre fonctionnement.

Je sais de quoi je parle car j’ai été suivi environ 10 ans par une psy et maintenant je me suis tourné vers des coachs. Moi aussi à une époque j’avais des idées noires et je m’en suis sortie.

 

 

Alors dis-moi, quelles solutions vas-tu essayer ? Que vas-tu, as-tu mis en place pour diminuer tes ruminations ? N’oublie que cela ne se fera pas en un jour. Soit patiente. Si tu veux en finir avec le « je pense trop« , passe à l’action.

 

 

Si tu as aimé « Je pense trop, comment faire ? – 9 solutions pour gérer mes ruminations », je t’invite à regarder ces articles:

 

 

 

C’était « Je pense trop, comment faire ? – 9 solutions pour gérer mes ruminations »

aureliethieb.com

 

Que ta vie soit équilibrée et joyeuse

Aurélie

 

PS: N’hésite pas à laisser un commentaire avec tes ressentis et tes astuces.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + 18 =

Archives