Pervers narcissique et personne toxique, comment s’en défaire ?

par | 22/03/2022 | Astuces santé - bien-être

pervers narcissiquePervers narcissique ou relation toxique, qu’est-ce que c’est exactement ? Comment l’identifier ? Et surtout comment s’en éloigner ou apprendre à vivre avec ?

Nous en parlons beaucoup en remettant souvent la faute sur ces personnes. Quels sont ta responsabilité et ton pouvoir dans cette relation ? Je partage mes réflexions, moi-même vécues.

 

Tu ne te sens pas bien dans ton corps et dans ta vie ? Tu aimerais t'épanouir et être à l'aise au quotidien ? Souhaites-tu transformer tes expériences de vie, tes blocages et tes peurs ?

Le problème est que tu ne sais ni quoi faire, ni comment faire et encore moins par où commencer. Par évident de s'analyser et de changer les choses. Je le sais car je suis passée par là.

La bonne nouvelle, c'est que je suis en mesure de te guider sur ton chemin ! Je serais ravie de t'accompagner afin que tu réalises tes projets et que tu t'accomplisse.

Réserve ta place ici.
Mon seul objectif: trouver des solutions concrètes et te rendre autonome dans ton bien-être.

 

Qu’est qu’un pervers narcissique ?

Redéfinissons ce terme ensemble pour être certain de parler de la même chose. En effet, il est parfois utilisé à tort et à travers. Remettons du sens avec quelques définitions:

  • « un pervers narcissique ou une personne atteinte d’un trouble de la personnalité narcissique est une personne qui a une image dévalorisante d’elle-même et qui se valorise en rabaissant les autres. Cette personne se donne l’apparence d’un être supérieur aux autres et ressent un besoin exacerbé de se faire admirer. Elle manipule les proches de son entourage et ne ressent aucune culpabilité lorsqu’elle blesse les autres. »
  • « La perversité ou perversion, c’est-à-dire un goût pour le mal, qui peut se traduire par une tendance à commettre de mauvais actes. »
  • « Le narcissisme, c’est-à-dire un goût démesurément important pour l’amour de soi, avec l’impression d’être le centre du monde. »
  • « Une pathologie relationnelle qui consiste en une déstructuration de la personnalité dans laquelle la notion d’altérité n’existe pas. Pour la personne atteinte de ce trouble, les individus sont des objets, et elle se considère elle-même comme un objet. »

 

Le pervers narcissique est comme tu peux le comprendre atteint d’une maladie psychologique. Ce trouble ne touche que 3% de la population.

Ainsi, toutes les personnes de ton entourage avec qui tu ne te sens pas bien ne sont pas forcément et automatiquement des pervers narcissiques.

 

Et une personne toxique alors ?

Ici rien n’est vraiment très précis sur ce qui ce cache derrière ce mot ? Chacun y va de sa définition. En résumé c’est une personne avec qui tu ne te sens pas à l’aise.

Une personne toxique peut, potentiellement, à outrance te dénigrer, t’aliéner, te réprimander, t’isoler ou ne pas penser comme toi. Peu importe ce que tu mets derrière ce mot.

La vraie question est comment fais-tu pour vivre avec ?

Car oui, tu peux considérer une personne toxique dans ton entourage proche ou lointain: parents, soeur, oncle, grands-parents, amis, collègues, cousins, patron, …

Personnellement, j’ai longtemps pris ce terme pour excuser mon état d’être et mes comportements. Je désignais mes proches comme ça. Je croyais qu’ils étaient tous toxiques !!

Là encore, c’était plus facile pour moi de rejeter la faute sur eux que de me regarder bien en face et voir la vérité. Est-ce que ce n’est pas moi la personne toxique ?

aureliethieb

 

Comment se défaire d’un pervers narcissique ?

Je vais être direct avec toi: S’il le fait, c’est que tu le laisses faire. Je n’ai pas dit que c’était évident de s’en défaire. Dans ce type de relation, le mieux est de remettre la responsabilité au centre.

Je m’explique en détails dans les différents éléments que tu peux faire pour t’en défaire.

Avant ça, j’aimerais que tu te demandes comment tu le sais que tu es victime d’une personne toxique ou d’un pervers narcissique ? Liste précisément les éléments typiques.

Si au vu de ça, tu penses sincèrement que tu es entouré d’une ou plusieurs personnes toxiques qui t’empêchent d’être qui tu veux, alors regarde la suite.

 

Prends conscience de ton comportement

Maintenant que tu penses avoir identifié les raisons et la personne, j’aimerais te demander de regarder de l’autre côté de la relation: TOI.

Oui, dans une relation dite saine la responsabilité est à 50% pour chaque personne. Différentes questions que tu peux te poser:

  • Comment vous vous êtes rencontrés ?
  • Quelle est la première chose qui t’a fait penser à lui/elle comme une personne toxique ?
  • Comment te comportes-tu à ses côtés ?
  • Quels sont tes propos ?

 

Personnellement, c’est comme ça que j’ai découvert que j’alimentais aussi ces relations toxiques autour de moi. Je restais dans mon rôle de victime et donc les autres dans leur rôle de « bourreau ».

Je fais référence ici au triangle de Karpman: un modèle psychologique à plusieurs personnes. Une fois entré dans ce triangle de jeux de rôle, il est difficile d’en sortir car il s’auto-alimente.

De plus, les personnages tournent. C’est-à-dire quand étant victime, j’ai été également bourreau et sauveur à un moment donné (et même plusieurs).

Prendre conscience de ce phénomène et identifier dans quel rôle je suis à quel moment m’a vraiment aidé à prendre du recul et à voir les choses autrement. Je suis une personne toxique autant que mes proches.

 

Augmente ton estime de toi

Généralement, quand tu penses être entouré d’au moins un pervers narcissique c’est que tu as l’impression d’être le plus souvent dans le rôle de la victime.

Une victime dans le sens psychologique du terme est une personne qui se plaint, qui se croit le vilain petit canard et surtout qui ne fait rien pour avancer ou changer.

J’ai longtemps joué ce rôle, rassure-toi ! Et puis, j’ai décidé de prendre le pouvoir sur ma vie. À partir de cette décision, j’ai pu avancé.

Dans un premier temps, j’ai appris à m’aimer, à apprécier ma valeur et ma personnalité. Plus tu augmenteras ton estime et ta confiance en toi, moins tu auras besoin des autres pour te le prouver.

Ainsi donc, tu n’auras plus besoin de personnes toxiques pour valider ce que tu pensais de toi: quelqu’un de nul qui ne sert à rien. Au contraire, tu attireras des personnes qui valident qui tu es devenue: une personne merveilleuse.

Il existe des milliers de chemins différents pour augmenter ton estime de toi et ta confiance: apprendre, faire du sport, répéter des mantras, lister tes qualités, échanger avec des amis, coaching, activités de l’extrême, …

 

Te détacher émotionnellement

Pour moi, c’est la partie la plus délicate car ce sont des personnes proches. Il m’a donc été difficile de m’en détacher au sens psychique du terme. Je m’explique.

Quand tu es proche de quelqu’un, tu as des sentiments pour lui ou elle: affection, amour, amitié, fraternel. Couper ce lien fort, peut déstabiliser au début.

Concrètement ça veut dire prendre le recul nécessaire pour se mettre en position objective de la relation. Le but d’avoir une position Méta, comme une caméra est de te baser sur des faits et non des sentiments.

Cela permet d’avoir un autre point de vue et de pouvoir agir en conséquence. C’est aussi redonner ou prendre sa part de responsabilité dans la relation.

Plus tu te laisses faire, plus l’autre va prendre et inversement. Tu es garant autant que l’autre de votre relation. Se détacher au moins quelque temps permet d’en prendre conscience et de l’expérimenter.

 

Pourquoi tu restes ?

La question à 5 000$ est celle-ci. Pourquoi restes-tu dans cette relation toxique ? Avec ce pervers narcissique ?

Eh oui, là aussi je risque de te choquer. Si tu restes c’est que tu as une bonne raison de le faire. Cette relation t’apporte forcément quelque chose d’important pour toi. Bien sûr, cela peut prendre plusieurs formes.

D’une certaine manière tu peux te sentir vivante, reconnue, aimée, existante, en sécurité matériel au moins, stable, confortable, … Quitter cette personne est peut-être finalement plus compliqué que de rester ?

C’est ok, ne te juges pas. Tu es humaine et nous le sommes toutes. La facilité et la simplicité peuvent prendre des formes bizarres comme rester avec quelqu’un que tu n’aimes pas pendant plusieurs années.

Je t’invite à prendre conscience doucement, à ton rythme de toutes les raisons, même infimes pour lesquelles tu restes dans cette situation et dans cette relation.

 

Quitter ou non un pervers narcissique 

Au vu de tout ça, que décides-tu de faire ?

Je rappelle que la plupart du temps, le terme pervers narcissique est utilisé à outrance. Seulement 3% de la population est atteint de ce trouble psychologique. Pour le reste c’est donc une histoire d’interprétations.

Parfois le fait de changer de point de vue et d’avancer sur ton propre chemin fait bouger la relation naturellement. Parfois quitter définitivement cette personne est nécessaire.

Seul toi est juge de ce qui est le mieux pour toi. Sache que tout est possible et que la logistique et le matériel sont des excuses.

Je reste convaincue que si tu le veux vraiment, tu peux réellement quitter cette personne peu importe les conséquences à plus ou moins long terme.

J’ai mis plusieurs années à comprendre tout ça et à m’en défaire. Il m’en reste encore d’ailleurs quelques morceaux actuellement 😉 Sois donc patiente avec toi-même. Respecte ton rythme.

 

aureliethieb

 

 

Si tu as aimé « Pervers narcissique et personne toxique, comment s’en défaire ? », je t’invite à regarder ces articles:

 

 

 

C’était « Pervers narcissique et personne toxique, comment s’en défaire ? »

aureliethieb.com

 

Que ta vie soit équilibrée et joyeuse

Aurélie

 

PS: Pense à laisser un commentaire avec tes ressentis et tes astuces.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze + onze =

Archives